AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1ère partie de mon exam' de français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 1ère partie de mon exam' de français   Sam 17 Avr - 22:51

Voila les guildeux, j'aimerais avoir votre avis sur ma rédac'.
Je devais continuer une nouvelle que j'ai choisie. voici le début que j'ai choisi, je vous montrerai le reste after.
__________________________________________________________________________________________________________________________

Je devais me rendre de l’autre côté du pays pour rendre visite à mon cousin Francis qui habitait de l’autre côté du pays sinon je ne m’y serais jamais rendu.

Ouille ! Ça commence fort cette histoire ! Déjà presque cinq lignes d’écrites ! (Si ! Je sais compter, les deux dernières comptent aussi…) … et encore presque rien dit !

Ceci dit, on a déjà appris que mon cousin Francis habitait de l’autre côté du pays et que j’allais lui rendre visite. C’est déjà pas si mal ! Il y a des auteurs, dont je tairai le nom, qui écrivent une quinzaine de pages rien que pour dire que l’histoire commence un lundi… Pour savoir si c’est un lundi matin ou un lundi après-midi, il faut bien parfois attendre la fin du deuxième chapitre !

Bon, j’arrête, si je continue, je vais devenir comme eux…

Revenons à nos moutons !

Où en étais-je ? Ah oui… voilà :

Je devais me rendre de l’autre côté du pays pour rendre visite à mon cousin Francis. Cela faisait une éternité que je ne l’avais plus vu et je me faisais une joie à l’idée de passer quelques jours avec lui. Sacré cousin Francis ! Comme il avait dû changer… Depuis le temps…

J’avais décidé de voyager en train. J’avais tellement roulé en automobile ces derniers temps que je n’avais plus vraiment envie de passer des heures derrière un volant. En plus, j’ai toujours aimé les trains. C’est tellement rassurant un train ; sans doute parce que ça roule sur des rails… C’est bien les rails, c’est fort les rails. D’ailleurs, c’est tellement fort qu’on peut rouler dessus avec des trains. Faut pas demander !

Il n’y avait pas beaucoup de monde à bord. Chouette ! C’est encore mieux quand il n’y a pas beaucoup de monde. Il n’y avait qu’une jeune dame et moi dans le compartiment. En plus, elle était assez jolie.

Le ciel était bleu, les arbres étaient verts… tout ça ne laissait présager que d’excellentes choses… ça se présentait bien comme voyage !
__________________________________________________________________________________________________________________________

Voila le début que j'ai choisi. maintenant je vais mettre s'que j'ai écrit (attention, très long)

__________________________________________________________________________________________________________________________

Ah, nous sommes arrivés au premier arrêt, personne ne monte dans mon compartiment que je partage avec cette jolie fille. Il fait beau aujourd'hui, assez pour que je puisse ouvrir la fenêtre du compartiment sans que je ne dérange personne, bien qu'il n'y ai pas grand monde...

Je me laisse aller à la rêverie ..... cousin Francis .... Ça fait combien de temps que l'on ne s'est vu ? Vingt ans, oui c'est bien cela.
Son père et le mien étant frères , nous passions nos vacances chez notre grand mère à la campagne Gaumoise.
Les images se bousculent en même temps que je retrouve la mémoire.
Je revois nos parties de foot dans le verger, les grandes tartines a la cassonade que mamy nous servait pour notre gouter, les nuits trop courtes allonges dans l herbe humide a contempler les étoiles et nos fous rires  interminables pour on ne savait pas trop.
Je revois nos jeux  d'enfants avec Pauline et Poly .... Les jumelles d'en face.
Pauvre Poly, nous nous sommes tellement moqué de son prénom.
Non mais vraiment, ca vous viendrait a l'idée d'appeler votre fille Poly, une jument, un chien, un chat, une tortue même a la rigueur mais une fille ??
Nous nous entendions comme larrons en foire, nous étions beaux, jeunes, insouciants.
« Mesdames et messieurs dans quelques instants notre train s'arrêtera en gare de Gand ».
 
Personne ne monte dans mon compartiment. Il faut dire qu'il n y a pas beaucoup de monde qui traverse la moitie du pays aujourd'hui hui, peut être n'ont-ils pas de cousin Francis ??

La jolie fille est toujours la, juste assise de l'autre coté du couloir, et je dois reconnaitre qu'elle m'intrigue.
J'ai envie de l'aborder mais je suis tellement timide, il faut que je trouve une solution .

Le contrôleur du train passe, s'arrête, vérifie nos ticket puis s'en vas comme si de rien n'était. Encore trois longues heures a patienter, il faut dire qu'il habite loin mon cousin Francis, à l'autre bout du pays.

Bon, je fais quoi, elle est jolie quand même... C'est décider, je vais lui parler ! Mais je dois d'abord trouver une excuse pour engager la conversation. Tout le monde a une astuce pour aborder les autres .. Pas moi.  Sa y est, j'ai mon excuse. Je met en marche ma technique d'approche et c'est parti.

Bonjour, excusez moi de vous dérangez, auriez vous l'heure s'il vous plait ? Cette bonne vieille excuse ! Je peux m'en servir quand même !.
Oui bien sur... Il est exactement 10H42.
Merci, pour tout vous avouer, je cherchais juste un prétexte pour vous abordez car je ne pouvais m'empêcher de vous regardez de la ou je suis assis.
Et bien, un compliment et toujours pris avec plaisir.
Je peux vous demandez ou vous aller ?
Je vais a Bruges, voir ma sœur et son mari. Et vous ?
Je descend a Bruges moi aussi, voir mon cousin qui habite un petit village tout près. Il viendra me chercher a la gare. Son père est mort un beau jour d'hiver et sa mère et lui sont partis vivre de l'autre cote du pays, nous nous sommes perdus de vu.
_ Comme nous descendons tous les deux a le même station, on pourrait discuter et faire passer le temps ? Qu'en pensez-vous ?
Je suis entièrement d'accord mais on pourrait se tutoyer?
Sans soucis.

Et voila comment je me retrouve assis en train de discuter avec une jolie dame dans un train qui va me mener chez mon cousin Francis qui habite a l'autre bout du pays. Est-ce que je vous l'avais déjà dit ??

Elle me donne son prénom, Laura, j'aime beaucoup. Elle me parle de sa vie d'enfance, elle vivait dans une maison de trois pièces, avec ses parents, ses deux sœurs et son petit chien qui se nommait Franck.

Je n'ai jamais eu de chien .. Un de mes nombreux regrets.

Elle me raconta ensuite comment elle avait fait ses études, toutes réussies du premier coup, sans seconde session. Elle travaille comme avocat a Liège, dommage que j'habite a Arlon...

Le train continue son chemin qui devient le notre. Deux heures de voyage, encore une heure malheureusement ou heureusement.

Le paysage me fascine, un vrai patchwork de petits ruisseaux, de canaux entrelacés, plats .. Oui vraiment plats, ça me change de mes monts et vallons.

Je suis toujours en face de Laura, a l'écouter parler de sa vie qui m'intéresse de temps à autres ... quand j'écoute parce qu'il faut dire, elle parle beaucoup, je répond par un signe de tête, parfois par oui. Je m'ennuie.

Appel du conducteur du train: « Mesdames et messieurs nous allons arriver en gare de Bruges, l'arrêt suivant est Ostende ».

Nous sommes arrivés, je suis impatient de revoir mon cousin. Je prends congé de Laura, inutile d'échanger nos coordonnées, je sais que nous ne nous reverrons pas. Elle a l'air désolée mais me fais signe au revoir avec un grand sourire. J'empoigne mon sac, le balance sur le dos et sort d'un pas nonchalant.
Mon cœur bat a tout rompre .. Va-t-il me reconnaitre ?? Je ne vois personne, m'a-t-il oublié ?! Laura attend elle aussi, un peu plus loin. Je prends un magasine dans la salle d'attente, magasine en Néerlandais, mince, si seulement j'avais étudié cette langue à l'école. Bon je vais devoir patienter.

Midi et toujours personne ! J'ai déjà formé le numéro de Francis mais sans succès. Cinq messages et soixante minutes plus tard, toujours rien. Je meurs de faim moi ! Il n'y aurai pas une cafétéria quelque pars.

Un sandwich jambon /fromage et un coca s'il vous plait.

Je m'assieds devant la fenêtre, si il arrive je le verrai. La table de la cafétéria est rouge en forniqua, ca fait très kitch. Je fais le tour et j'aperçois à l'autre table Laura qui visiblement attend comme moi. Finalement elle est très belle cette fille, dommage qu'elle parle autant. Je sursaute ..mon téléphone, je décroche.
Francis ? C'est Sébastien, je suis a la gare depuis maintenant près de deux heures, tu avais dis que tu viendrai me chercher.
Mais je ne t'attendais que demain, tu es sur que c'est aujourd'hui que tu devais venir?
Oui, nous sommes bien le 05 Mars.
Ahhhh, mince alors, je viens tout de suite.

Enfin une bonne nouvelle, il ne devrait pas être long.
Laura approche, elle me demande si je voudrais boire un café avec elle. J'accepte, de toute façon, je ne la reverrai plus jamais. Je commande un déca, je n'arriverai pas a dormir sinon. Laura envoi un message, je me demande a qui mais sa ne me regarde pas.

J'entends le klaxon d'une voiture dehors, je regarde par le fenêtre et je vois mon cousin Francis sortir d'une belle voiture cinq portes qui se précipite vers la cafeteria. Je le devance, sors en trombe et nous tombons dans les bras l'un de l'autre.

C'est bon de se revoir, une multitude de questions se bousculent, nous parlons en même temps, nous rions, nous avons 10 ans ...
Francis, je t'ai déjà dis que tu habitais a l'autre bout du pays ?? Tu en a mis du temps.
Désolé mais je croyais que tu venais demain.
Et bien me voila.

J'avais déposé mon sac dans le coffre, on était prêt a partir quand mon cousin Francis ressort de sa voiture et regarde a l'intérieur de la gare, il entre et va parler a Laura, mais pourquoi faire ??

Il revient cinq minutes plus tard, le sac de Laura dans la main et Laura a coté de lui. Il me dit

Séb', voici Laura, la sœur de ma femme.
Hein ?? Mais j'ai pris le train avec elle, elle m'a dit qu'elle allait chez sa sœur.
Le hasard fait bien les choses non ?

C'est vrai que Laura m avait expliqué qu'elle rendait visite à sa sœur. Avait-elle dit d'autres choses importantes? Des choses qui m'auraient sans doute bien aidé si j'avais plus écouté... Ah zut, ca m'apprendra à faire l'autiste. Dans la voiture, personne ne parle et ce silence m'angoisse. J'essaye en vain de me souvenir de ce que Laura m'a raconté dans le train mais peine perdue.
...Nous voila partis, Francis, Laura et moi.

Trente minutes de routes en voiture s'annoncent, Il fait beau, Francis a ouvert la capote de sa voiture et nous prenons le soleil, sa fait du bien quand même !

Nous sommes arrivés a la maison de Francis, un grande maison, avec jardins derrière et devant. Un immense saule pleureur occupe presque tout l'espace avant, un banc en pierre sous une glycine invite au repos.

J'entre, un détail attire mon attention … il n'y a aucun escalier rien que des rampes. Je me sens de plus en plus mal à l'aise.

Francis nous fais visiter nos chambres, a Laura et a moi, deux belles chambres avec salles de bains personnelles. Je pose mon sac et je rejoins Francis qui avait allumé la télévision et regardait une émission sur les SDF à Bruxelles.

On reparlais du bon vieux temps, de nos bêtises quand on était petits. On a ris a en pleurer et on a finalement retrouvé notre sérieux après dix minutes. Sa femme venait de sortir de sa chambre et venait vers nous... Le choc que j'ai eu.

Francis me la présenta, ils sont mariés depuis huit ans mais n'avait pas encore d'enfants, a leurs grand regrets. Elle était assise dans une chaise roulante. Voila pourquoi il n'y pas d'escaliers.

Amandine, voici mon cousin Sébastien, sa fait vingt ans qu'on ne s'était pas vu.
Enchanté Sébastien.
Ben dis donc, vous habitez loin vous deux, à l'autre bout du pays.

Francis et moi regardions la télévision pendant que sa femme et Laura préparaient le repas du soir. Je repensais a ma conversation avec Laura dans le train, elle parlait beaucoup mais j'ai l'impression d'avoir tout retenu. Son ancienne maison, son petit chien, ses années d'études.

Mais pourquoi je pense tout le temps a elle ?

Le repas est prêt, vous voulez qu'on mange dehors ?
D'accord, répondîmes Francis et moi.

Nous étions en train de manger dehors, un bon poulet-frites-salades quand je me plongea dans mes pensées, je rêvassais encore de Laura, peut-être suis-je tombé amoureux ?

A quoi tu pense Sébastien ? Demanda Laura
Heu... A rien, je regardais les oiseaux voler.
Mais il n'y a pas d'oiseau.

Et mince, moi et les excuses, sa colle pas... Soit, tachons d'être concentré sur le repas et de ne plus faire de faute sur se sujets. Le nuit tombe, je me sens mal de ne pas avoir avoir écouté Laura, devrais aller me faire pardonner et lui demandé de tout me raconter. Je vais jusqu'à sa chambre et je toque.

Entrez.
Bonsoir Laura, je suis venu m'excuser.
T'excuser de quoi ?
Je n'ai pas vraiment écouter tout a l'heure dans le train, je ne retiens que tes études réussie et ton travail d'avocat. Je voudrai aussi que tu me raconte tout, en espérant que tu le veuille bien.
Et bien, j'accepte tes excuses avec plaisir. Et je veux bien tout te raconter depuis le début.

Je m'installe donc sur son lit, elle me conte que sa sœur et elle ont eu un grave accident de voiture, un conducteur ivre est rentré dans leur voiture. Sa sœur c'est retrouvé paralysé des jambes, et elle, avait deux ou trois fractures. Ils ont attaqué le chauffard en justice, celui-ci s'en ai ressorti libre, sans aucune condamnation.

Laura est devenue avocate pour qu'il n'y ai plus aucune injustice. Elle fond en larme, je la prend dans mes bras pour la consoler, je m'extirpe de son étreinte et je la regarde, droit dans les yeux et je l'embrasse, passionnément.

Le reste de la semaine s'est très bien passé, Francis et moi nous amusions comme des fous, Laura est devenue ma petite amie et on s'entend très bien.

Le jour est venue de partir, Laura, va emménager chez moi, à Arlon. Je rentre chez moi, un pincement au cœur. Je décide donc de téléphoner a Francis et je lui demande si je peux revenir l'année prochaine, même période. Il m'accueillera avec plaisir.





Nous devions nous rendre de l’autre côté du pays pour rendre visite à mon cousin Francis qui habitait de l’autre côté du pays sinon on ne s’y serait jamais rendu.

Ceci dit, on a déjà appris que mon cousin Francis habitait de l’autre côté du pays et que j’allais lui rendre visite. C’est déjà pas si mal ! Il y a des auteurs, dont je tairai le nom, qui écrivent une quinzaine de pages rien que pour dire que l’histoire commence un lundi… Pour savoir si c’est un lundi matin ou un lundi après-midi, il faut bien parfois attendre la fin du deuxième chapitre !

Bon, j’arrête, si je continue, je vais devenir comme eux…

Revenons à nos moutons !

Où en étais-je ? Ah oui… voilà :

Nous devions nous rendre de l’autre côté du pays pour rendre visite à mon cousin Francis. Cela faisait une éternité que nous ne l’avions plus vu et nous nous faisions une joie à l’idée de passer quelques jours avec lui. Sacré cousin Francis ! Comme il avait dû changer… Depuis le temps…

Nous avions décidés de voyager en train, Laura et moi ...

__________________________________________________________________________________________________________________________
Voila fin de ma rédac' j'espère que vous aurez aimé et j'aimerai avoir votre avis. Merci a tous
Revenir en haut Aller en bas
moriama
Flambiman LL
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 27
Localisation : pour me trouver, trouve un poulpe.
Date d'inscription : 15/11/2006

Feuille de personnage
Classe: Sram
Level:
200/200  (200/200)
Pseudo:

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Sam 17 Avr - 23:17

C'est une blague?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Sam 17 Avr - 23:23

Non, mais si t'as pas envie tu lis pas ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Roddick1
Mini-loulouste
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 26
Localisation : Frejus
Level : 168
Date d'inscription : 10/04/2010

Feuille de personnage
Classe: Sram
Level:
168/200  (168/200)
Pseudo:

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 2:37

Franchement j'adore, Le sujet est super bien choisit, l'histoire est super convainquante, j'ADORE !!

Félicitation, dommage que tu m'as fait lire sa si tard Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 2:44

Bha t'avais rien d'autre a faire =p a pars frimer avec ton G9 =p
Revenir en haut Aller en bas
Sadidaoao
Le loulouste de base
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 25
Localisation : Paris.
Level : 198
Date d'inscription : 01/03/2010

Feuille de personnage
Classe: Sadida
Level:
198/200  (198/200)
Pseudo:

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 12:20

Joli, même si t'as du te faire chier!

T'as quelque fautes, et des problèmes de concordances de temps mais c'est accrocheur, enfin pour ma part. Encore un p'tit effort et ça sera parfait!

Sur ce, bonne semaine Jack-Daniels
Revenir en haut Aller en bas
soresu
PGM LL ^_^
avatar

Nombre de messages : 1535
Age : 26
Localisation : ...
Date d'inscription : 09/01/2006

Feuille de personnage
Classe: Iop
Level:
200/200  (200/200)
Pseudo: soresu

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 15:01

C'est chiant.
Merci de m'avoir fait perdre 15 minutes !
Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
moriama
Flambiman LL
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 27
Localisation : pour me trouver, trouve un poulpe.
Date d'inscription : 15/11/2006

Feuille de personnage
Classe: Sram
Level:
200/200  (200/200)
Pseudo:

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 16:19

soresu a écrit:
C'est chiant.
Merci de m'avoir fait perdre 15 minutes !
Mad


Je plus soie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 19:04

Sur ce, bonne semaine a tous =D
Revenir en haut Aller en bas
Naru-Narusegawa
Testi-batte LL
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 27
Localisation : Au coin de la rue
Level : Prosti-tuer
Date d'inscription : 01/03/2010

Feuille de personnage
Classe: Cra
Level:
0/1  (0/1)
Pseudo: I suck and i'm high

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 21:11

Gaffe aux répétitions et à certaines tournures de phrases!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Dim 18 Avr - 21:18

Les répétions sont faites exprès Wink
Revenir en haut Aller en bas
Casca-
Général loulouste
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 27
Localisation : dans le plus petit trou du monde :)
Level : -1/100
Date d'inscription : 12/12/2009

Feuille de personnage
Classe: Xélor
Level:
180/200  (180/200)
Pseudo: Casca-

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Lun 19 Avr - 0:13

moriama a écrit:
soresu a écrit:
C'est chiant.
Merci de m'avoir fait perdre 15 minutes !
Mad


Je plus soie.


Je plus plus soie Mad



xD
Revenir en haut Aller en bas
Lilly
La boule rose LL
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 30
Localisation : Lille
Level : 199
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Eniripsa
Level:
199/200  (199/200)
Pseudo: Lilly

MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   Lun 19 Avr - 9:23

Je sais pas si il est trop tard pour mon avis :p
En tout cas j'ai beaucoup aimé quelques petites fautes mais avec Word ça se corrige vite Wink et l'effet répétition est marrant à force :p

Beau travail en tout cas =)

_________________

¤ Je t\'aime ¤

¤ Hier est derrière, demain est mystère, et aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.¤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère partie de mon exam' de français   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère partie de mon exam' de français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1ère partie avec les eldars noirs contre du tau 1000pts mes impressions
» 1ère partie V8, et 1ère partie Rois des Tombes tout court
» Petit Dessin 1ère Partie
» [Rio de Janeiro - Santos Dumont / avril 2009] 1ère Partie.
» Retour des Seychelles / 1ère partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Place publique :: Taverne des Dofusiens-
Sauter vers: